Vivre en harmonie avec son corps

C'est la rentrée !

Ça y est, c'est la rentrée !

On entend souvent dire à la reprise du travail ou des activités de la vie quotidienne : " Je n'ai jamais été aussi fatigué qu'après mes vacances ! "

Ne vous inquiétez pas, ce ressenti est tout à fait classique ! Vous passez d'une situation où vous répondez à vos envies et à vos rythmes biologiques pour rentrer dans un fonctionnement cadré avec vos obligations et responsabilités à gérer.

Essayez de ne pas retomber dans les travers qui provoquent les symptômes pour lesquels vous consultez !

 

Cette période est d'autant plus difficile qu'elle intervient au moment d'une perturbation énergétique majeure : la saison automnale.

Si vous regardez le calendrier astronomique (cf article " Conseils Intersaisons "), nous sommes déjà rentrés depuis le 19/20 juillet dans l'intersaison de l'élément Terre préparant la saison de l'automne qui débute le 5/6 août et se termine le 21/22 octobre, contrairement à notre calendrier occidental.

En effet, nous devrions être à l'écoute des modifications de la nature qui diminuent la durée de la journée, qui jaunissent les feuilles des arbres.

Malheureusement, nous sommes happés par nos activités " toujours plus, toujours trop " au moment où notre organisme a besoin de se préparer à notre intériorisation, indispensable pour passer un hiver paisible et zen, en s'appuyant sur ce que nous avons accumulé au cours de l'automne.

 

" Attention à ne pas être trop cigale car ensuite nous ne pouvons plus devenir fourmi. "

 

Les adultes, mais aussi et surtout les enfants, sont obligés de répondre à de nouvelles situations  sollicitant énormément leurs capacités d'adaptation organique pouvant être responsables de multiples symptômes : stress, fatigue, oppression, troubles viscéraux, douleurs articulaires, troubles du sommeil, maux de tête...

Pas de panique !!!!! Voici quelques solutions pour vous apporter calme et sérénité dans ce torrent d'actions à contrôler :

 

 

1/ Ménager des temps de pause pour mieux rebondir

 

Pour éviter de courir à un rythme effréné et de risquer d'être brutalement arrêté par votre organisme en surchauffe, ménagez vous des temps de pause dans votre journée.

Des " stop " de seulement 5 minutes, où vous vous réfugiez dans " votre bulle ", permettent à votre corps de relâcher ses tensions et de respirer normalement. L'exercice de centrage et de respiration ( cf article sur l'axe Terre-Ciel) est un bon outil pour réussir à vous détendre dans un court laps de temps.

Vous pouvez aussi coupler ces pauses avec les collations du matin et de l'après midi permettant ainsi au système nerveux neurovégétatif de relâcher vos diaphragmes et vos tensions d'ordre psychique.

 

 

2/ Ne pas se coucher tard

 

En effet, plus vous vous couchez tard en automne, et encore plus en hiver, plus vous êtes loin du coucher de soleil et donc en inadéquation avec vos rythmes biologiques de mammifères.

Il faut surtout écouter votre corps et ne pas passer à côté d'un léger endormissement pour rester coûte que coûte éveiller et s'endormir plus tard lors d'une nouvelle phase de sommeil.

Lorsque votre corps le demande, dormez !!!

 

 

3/ Remettez au lendemain ce que vous ne pouvez pas faire le jour même.

 

Et oui ! N'essayez pas de faire plus de choses que vous ne pouvez !

Une majorité de personnes pense pouvoir effectuer une multitudes de choses dans une journée et elle se retrouve à courir après le temps, se plaçant en état de stress et d'hyperactivité pour finir à la fin de la journée sur les rotules.

Prenez l'habitude de noter ce que vous avez à faire sans vous obliger à tout effectuer dans la journée. Ceci vous évitera beaucoup de tracas et votre cerveau ne sera pas en surchauffe provoquant ensuite de multiples pathologies.

 

 

4/ Manger équilibré en respectant la balance acido-basique de votre corps

 

Une alimentation équilibré accroît notre capacité à s'adapter aux modifications de rythme et de saison à venir.

Il faut chasser l'acidité de votre organisme pour lui permettre de résister davantage aux diverses contraintes.(Cf l'article " Le secret d'une bonne santé : la dépollution de votre organisme ").