Vivre en harmonie avec son corps

Le secret d'une bonne santé : la dépollution de votre organisme

Chers adhérents,

Je suis conscient que cet article est un peu plus dense que d'habitude !! Cependant, il m'a paru indispensable d'expliquer en détail le fonctionnement de notre organisme pour avoir des actions de dépollution efficaces à long terme.

N'hésitez pas à le lire plusieurs fois pour comprendre parfaitement les actions à mener qui vous conduiront à un corps et un esprit sain.

Bonne lecture...

 

 

Le secret d'une bonne santé : la dépollution de votre organisme

 

De nos jours, l'intoxication et l'encrassement des êtres humains par le biais de leur alimentation ainsi que de leur mode de vie sont inéluctables.

En effet, une grande majorité des organismes est acide et développe alors divers symptômes tels que douleurs et raideurs articulaires, dérèglements organiques, vieillissement prématuré, problèmes de peau et perturbations psychiques.

Le corps est comme " une décharge ", remplie de déchets résiduels, médicaments, produits chimiques et protéines.

L'objectif est de trouver des solutions pour vivre sans continuer à accumuler ces déchets résiduels organiques et de se débarrasser de ceux amassés au fil des années et permettre ainsi de redevenir alcalin et donc en bonne santé.

 

Le fonctionnement du corps humain est déterminée par l'ensemble des acides et des bases qui traversent l'organisme. Avec une valeur pH du sang de 7.35, l'homme est un être vivant alcalin.

Autour de cette valeur, nous abordons ainsi l'équilibre acido-basique qui a une importance capitale pour la régulation de la vie humaine. Cet équilibre régule la respiration, la circulation, la digestion, l'élimination, les défenses immunitaires et la production hormonale entre autres.

Les cellules de notre corps travaillent en permanence au maintien de l'équilibre acido-basique. La production énergétique issue de cette activité crée des acides dans chaque cellule. D'autres acides proviennent de la nourriture et de sa transformation pour assimilation.

Les quantités d'acides et de bases dans notre corps doivent alterner harmonieusement. La balance doit cependant pencher du côté alcalin.

La vitalité et la santé de l'homme proviennent des bases et plus précisément des producteurs de bases : des sels minéraux et des oligo-éléments qui maintiennent la valeur pH sanguine normale, c'est à dire entre 7.35 et 7.45. Tout écart considérable de cette fourchette peut conduire à des états critiques mettant la vie en péril.

 

Le métabolisme humain dispose de différents systèmes tampons lui permettant de prévenir de fortes variations de cette valeur pH :

  • Le rein est l'organe le plus important pour éliminer le surplus d'acides. Il est donc important de s'hydrater régulièrement.
  • Au moyen de la respiration, le poumon régule le taux de CO2 dans l'équilibre acido-basique. C'est pourquoi il faut entretenir notre capacité respiratoire maximale par la pratique d'une activité physique et sportive.
  • Le foie, par ses capacités de nettoyeur du corps, est aussi un organe important pour la régulation du pH.

 

 

 

Deux régulations permettent de conserver les constantes biologiques :

 

  • La régulation de l'équilibre acide-base :

 L'une des fonctions importantes de l'équilibre acides-bases est de filtrer et d'éliminer les déchets métaboliques contenant de l'azote tels que l'urée et l'acide urique qui sont produits lors de la dégradation des protéines. Il y a, en plus, d'autres acides produits par la fermentation et la décomposition des nutriments dans l'intestin mais aussi des substances toxiques et étrangères à l'organisme qui proviennent en partie du fonctionnement du corps, de la nourriture et des médicaments.

 

  • Régulation du métabolisme de l'eau :

Le corps d'un adulte contient environ 60% d'eau. Il n'y a pas de vie sans eau.

Il faut savoir que la perte de 11% du capital d'eau de l'organisme n'est plus compatible avec la vie !!!

L'eau est également responsable du transport des substances nutritives, du fonctionnement cellulaire et de l'élimination des produits métaboliques par les reins. Ces derniers sont donc indispensables pour la régulation du métabolisme de l'eau. C'est pour cela qu'il est recommandé de boire 1 à 1.5 litre d'eau pure de préférence douce.

Chez une personne jeune et en bonne santé, les acides produits suite à une consommation excédentaire d'aliments acidifiants n'ont pratiquement pas d'effets. Mais cela change en vieillissant. Plus on avance en âge, plus on devient acide. Et ce sont, avant tout, les réserves de sels minéraux du corps ayant la faculté de neutraliser les acides qui disparaissent .

Le processus de vieillissement n'est rien de plus que l'utilisation continuelle de sels minéraux de notre corps pour neutraliser les acides.

L'organisme a évidemment besoin d'acides. Les acides et les bases se complètent et c'est pourquoi on parle d'équilibre acido-basique chez une personne en bonne santé.

Le corps sain élimine le surplus d'acides par les reins, les poumons et également par la peau. Cela permet de conserver la valeur du pH sanguin à 7.35.

Une alimentation excédentaire en substances alcalines, c'est à dire en sels minéraux, soutient ce processus.

Plus la quantité d'acides dans la circulation sanguine est élevée, plus les réserves en sels minéraux de notre organisme sont utilisées pour la neutralisation des acides formant des déchets.

Lorsque les réserves minérales s'épuisent, au fur et à mesure que l'hyperacidité progresse, le métabolisme essaie, avant d'attaquer la substance osseuse, de déposer et de stocker les acides en surplus dans différentes parties du corps sous forme de sels neutralisés néfastes pour l'organisme.

Une consommation de boissons et d'aliments alcalins à base de fruits frais, de légumes, de pommes de terre, de germes et d'épices, de tisanes et de jus de légumes alcalins permet de conserver l'équilibre acido-basique et de neutraliser le surplus d'acides nocifs.

Pour savoir si votre corps est acide, vous pouvez avec un test à bandelette pH mesurer la valeur pH de vos premières urines le matin qui doit être entre 6 et 6.7. Cela correspond à la valeur pH normale du sang qui s'élève à 7.35 et indique que les reins n'ont pas à éliminer un surplus d'acide provenant des tissus.

Il est évidemment possible de remédier à une hyperacidité provoquer par la nourriture en changeant ses habitudes alimentaires, ce qui serait optimal. Mais, en pratique, il est difficile de s'abstenir et de supprimer tous " les aliments de plaisir immédiat " tels que la viande et le fromage, sans parler des sucreries et des sodas. Il est de toute façon impossible de nous épargner tous les facteurs de stress acidifiants tels que l'énervement, les efforts et le bruit.

Il faut donc intégrer à votre alimentation principalement les pommes de terre, les légumes et fruits, les dattes, les figues et les bananes qui conduisent à des réactions alcalines.

On utilise aussi et surtout les tisanes de plantes aromatiques. Les tisanes les plus amères sont les plus alcalines comme par exemple l'absinthe, l'Achillée et la centaurée.

Lorsque l'organisme décompose les acides par une prise de tisanes de plantes aromatiques, l'acide qui était neutralisé redevient libre et actif pour que l’organisme puisse l'éliminer.

C'est pour cela qu'il faut coupler, secondairement à la prise de tisanes, un apport en sels minéraux énergétiques permettant ainsi l'élimination des acides et substances toxiques par les urines et la peau sous forme de sels neutres.

 

Ainsi, nous pouvons décrire trois conditions indispensables pour la mise en place d'une dépuration efficace et durable :

1- Il faut dissoudre les déchets résiduels qui ont été stockés dans votre organisme en utilisant des tisanes dépuratives riches en plantes aromatiques

 Nous vous proposons sur notre site, dans l'onglet " Nos produits ", une tisane aux plantes aromatiques (AlcaPlantes), n'hésitez pas à aller consulter son descriptif.

 

2- Il faut neutraliser les acides et substances toxiques au moyen de sels minéraux énergétiques. Chaque cure de dépuration doit être accompagnée d'une alimentation biologique et végétarienne ainsi qu'un apport riche en sels minéraux énergétiques dans le but de neutraliser les acides et les substances toxiques.

 

Les sels minéraux :

Les sels minéraux sont essentiels à notre santé, notamment pour permettre le bon fonctionnement de notre organisme. Os, muscles, cœur, sang... Ils ont de multiples domaines d'action.

  • Le magnésium : à lui seul, il participe à plus de 300 réactions chimiques dans l'organisme. Présent pour moitié dans les os et les dents, il joue un rôle dans la production d'énergie à l'intérieur des cellules, la décontraction musculaire, la régulation de l'humeur, la conduction nerveuse... Sa carence dans les pays industrialisés est fréquente car ses principales sources sont trop peu consommées : céréales complètes, légumes secs, cacao, certaines eaux minérales (type Hépar)

 

  • Le calcium : sans lui, pas de croissance de nos os ni de minéralisation du squelette. Il est donc particulièrement important chez les enfants, les ados, les femmes enceintes et allaitantes. On le trouve bien sûr dans les produits laitiers mais aussi dans les légumes verts, les fruits oléagineux (amandes, noix, noix du Brésil, les noix de cajou, les noisettes, les macadamias, les noix de pécan, les pignons et les pistaches) et les poissons dont on consomme les arêtes (sardines et anchois)

 

  • Le fer : il est l'un des constituants des globules rouges, voilà pourquoi une carence expose à l'anémie, la fatigue, une mauvaise défense de l'organisme. Les sources championnes de fer sont le boudin noir et le foie, mais si vous n'aimez pas ça, sachez que la viande rouge en est bien pourvu (avec modération). On le trouve aussi dans les céréales, les légumes secs, les fruits et les lé L'absorption du fer dépend aussi de la nature du repas et de présence dans le repas de substances qui favorisent ou freinent l'utilisation du fer par l'organisme : ainsi la vitamine C stimule l'absorption du fer alors que le thé, le café et certaines fibres alimentaires gênent son absorption.

 

  • Le phosphore : il intervient avec le calcium dans la calcification des os. Il se cache dans de nombreux aliments comme la viande, le poisson, les œufs et aussi, et surtout, dans les graines de citrouille ou de courge rôties, les haricots de soja cuits, les graines de tournesol grillées, les lentilles cuites.

 

  • Le sodium : il a une fonction capitale puisqu'il participe à maintenir la pression artérielle et la transmission de l'influx nerveux. Ses apports sont en général largement couverts par notre alimentation riche en sel.

   Attention : Un excès expose notamment à une hausse de la pression artérielle.

 

  • Le potassium : il intervient avec le sodium dans le fonctionnement cardiaque et la transmission de l'influx nerveux. Il est présent en grande quantité dans les haricots blancs cuits, les pommes de terre cuites au four avec la peau, les épinards, les bananes et de façon générale dans tous les aliments d'origine végétale.

 

Nous vous proposons sur notre site le produit Alcavie permettant un apport en vitamines et en sels minéraux. N'hésitez pas à consulter son descriptif.

Vous pouvez aussi vous supplémenter en micronutrition en prenant pendant votre cure de dépuration : ALCAFLORE du laboratoire Lescuyer (laboratoire-lescuyer.com) permettant un apport sélectif et qualitatif de sels minéraux.

 

Pendant la cure de dépuration, une alimentation végétarienne est recommandée pour éviter de consommer des protéines d'origine animale qui provoquent une fabrication d'acides par notre organisme.

Les protéines végétales peuvent à elles seules répondre aux besoins nutritionnels si une alimentation végétale variée est consommée et que les besoins énergétiques sont satisfaits.

Les recherches indiquent qu'un assortiment d'aliments végétaux mangé au cours d'une journée peut apporter tous les acides aminés essentiels. Par conséquent, il n'est nullement besoin de consommer des protéines complémentaires dans un même repas.

Il y a des protéines partout : avoine, blé, boulgour, millet, orge, quinoa, riz, riz sauvage, seigle, sorgho, arachides, haricots, fèves, lentilles....

 

3- Il faut éliminer les acides et les déchets résiduels par des soins corporels et en buvant de l'eau

Les possibilités offertes par les soins corporels alcalins sont tout aussi impressionnantes qu'efficaces ! Ils visent à stimuler au sein de l'organisme le passage des acides et des déchets présents dans le milieu interne organique acide vers un milieu environnant externe basique.

Le bain alcalin est le meilleur outil pour supprimer les acides de son organisme. Votre peau débarrassera votre corps d’une partie assez importante de ses déchets et toxines. Les bains alcalins sont un élément clé pour retrouver un bon équilibre acido-basique du corps.

La peau agit comme une pompe : en prenant un bain alcalin, la peau se trouve débarrassée des déchets acides qui l’encombrent sous forme de boutons, de tâches, de croûtes, pour ensuite mettre en mouvement d’autres déchets qui remontent à la surface de la peau pour être éliminés.

Les bains alcalins à 37°/38° doivent durer au minimum 30 minutes et peuvent aller jusqu'à 2 heures !!! Ils permettent l'élimination et la désintoxication de l'organisme.

Si vous avez des problèmes de peau au niveau des pieds type mycoses, champignons, ongles cassants ou si vous avez des problèmes de retour veineux des membres inférieurs, des excès de transpiration... des bains de pieds alcalins quotidiens d'une durée 1/2 heure à 1 heure peuvent aussi être effectués.

Nous vous proposons sur notre site le produit AlcaBain. N'hésitez pas à consulter son descriptif.

 

L'hygiène corporelle alcaline a pour effet :

  • Une baisse de l'acidité
  • Une élimination des déchets résiduels
  • Une séborégulation de la peau
  • Une action désodorisante
  • Elle prive les champignons et dartres de leur milieu vital acide

 

 

 

Comment effectuer cette dépuration ?

 

Plus votre organisme est en crise acide plus la cure doit démarrer en douceur :

1 - Phase d'attaque : durée un mois

  • Boire au début de cette phase 1/2 litre/j de tisane aux plantes aromatiques pour arriver à 1 litre/j
  • Boire au début de cette phase 1 litre/j d'eau plate pour arriver à 1,5 à 2 litres/j
  • Prendre des compléments alimentaires riches en sels minéraux tous les jours (AlcaVie)
  • Arrêter progressivement les protéines animales
  • Renforcer la consommation d'aliments alcalinisants
  • Mettre en place 3 à 5 bains aux sels alcalins par semaine (AlcaBain).
  • Faire du sport à orientation cardio-pulmonaire pour augmenter votre rythme respiratoire et éliminer ainsi, via les poumons, les acides

 

2 - Phase de stabilisation : durée un mois

  • Boire tous les jours 1.5 litre d'eau
  • Intégrer 1/2 litre de tisane tous les deux jours
  • Continuer la prise de sels minéraux
  • Mettre en place 2 bains aux sels alcalins par semaine
  • Continuer votre activité physique type cardio-training pour le bien-être global de votre organisme
  • Continuer votre alimentation à orientation végétarienne riche en produits alcalinisants

 

3 - Fin de la cure de dépuration

A la fin de votre cure de dépuration, vous pouvez, si vous le souhaitez, réintroduire dans votre consommation des protéines animales avec modération :

  • Il est préférable de consommer viandes et poissons uniquement le midi.
  • La viande rouge une fois par semaine
  • Alterner viandes blanches et poissons
  • Conserver deux jours dans la semaine en mode " végétarien "

 

Il faut au moins une fois par semaine prendre un bain d'une heure avec des sels alcalins.

Après un repas provoquant un encrassement de votre organisme, n'hésitez pas pendant 3 jours à consommer de la tisane aux plantes aromatiques et à augmenter la consommation d'eau.

Continuez votre activité physique de type cardio-training pour le bien-être global de votre organisme.

 

Quand vous décidez de mettre en place cette cure de dépuration, il faut au préalable effectuer un rééquilibrage de votre organisme via une séance globale d'ostéopathie.

Cela aura pour objectif de lever les tensions qui provoquent des dysfonctionnements organiques et ainsi de permettre une meilleure élimination des déchets et acides de votre corps et aussi de diminuer vos symptômes.

Ensuite, à la fin de la phase d'attaque ou pendant la phase de stabilisation (soit un mois à un mois 1/2 après la première séance), n'hésitez pas à effectuer une autre séance globale de soins pour   " booster " l'effet d'élimination de la cure et vous aidez à la continuer !!!!