Vivre en harmonie avec son corps

Mal de dos

Mal incontournable chez mes patients, le mal de dos est un des maux de notre siècle. Il touche tous les âges, hommes et femmes confondus et toutes les professions.

Selon une étude de l'INPES*, près de 80% des Français ont, un jour ou l'autre, souffert d'un mal de dos.

Comment en sommes-nous arrivés là ?

Le mal de dos est une accumulation de mauvaises habitudes que l'on s'inflige depuis l'enfance : cartables surchargés, manque de calcium, stress, manque d'exercices physiques, déplacement d'objets trop lourds, mauvaises positions... 35% des postures que nous adoptons dans notre vie quotidienne seraient nocives.

Les différents maux de dos

  • Lombalgie : douleur se situant au bas du dos
  • Dorsalgie : douleur se situant au milieu du dos
  • Cervicalgie : douleur se situant au niveau du cou
  • Sciatique : inflammation du nerf sciatique au niveau des articulations des vertèbres lombaires créant une douleur et picotement dans un membre inférieur
  • Névralgie cervico-brachiale : inflammation d'un nerf au niveau du rachis cervical créant une douleur et picotement dans un membre supérieur

 

Attention "mal aux reins" est une mauvaise appellation qui décrit des douleurs lombaires et non un problème à l'organe "rein".

Traitement

Des techniques de soins comme l'ostéopathie et la biokinergie répondent efficacement et en douceur aux maux de dos.

En redonnant de la mobilité au système articulaire, une souplesse au système musculaire et un rééquilibrage du système énergétique et réflexe, l'organisme retrouve ses capacités d'adaptation et ainsi diminue les symptômes.

Bien entendu, même avec une séance globale bien conduite le patient doit entretenir le bon équilibre en mettant en place des exercices d'assouplissements, d'étirements et de renforcements musculaires pour protéger durablement son dos.

 

Quelques conseils pour éviter le mal de dos

  • Pratiquer une activité physique régulière.
  • Éviter une surcharge pondérale

    Attention à votre position assise et debout :
  • En position assise, la hauteur de vos genoux doit être plus basse que votre bassin pour éviter des tensions dans votre rachis lombaire. Un soutien lombaire (coussin ou siège adapté) est le bienvenu ainsi qu'un repose pieds pour les stations assises prolongées
  • Si vous travaillez sur un ordinateur, veillez à avoir l'écran à hauteur de votre menton avec un filtre écran. Vos épaules doivent être basses quand vous utilisez la souris. Des accoudoirs sont utiles pour le soutien de vos membres supérieurs.
  • Éviter de placer votre téléphone entre votre épaule et votre tête

    Si vous devez porter un objet lourd:
  • Utilisez plus la force de vos jambes et de vos bras que celle de votre dos. Quand vous levez une charge même légère, descendez vers elle en fléchissant les membres inférieurs. Quand elle est très lourde, créez un bloc musculaire au niveau de votre rachis lombaire en bloquant votre respiration et en contractant activement vos abdominaux.
  • Pour les travaux ménagers, utilisez les appuis de votre corps. Exemple : lorsque vous vous lavez les dents ou que vous travaillez sur un plan de travail, appuyez-vous sur le rebord cela soulagera votre dos. Même chose, lorsque vous passez l'aspirateur, utilisez une fente avant plutôt que de garder les pieds au même niveau en pliant votre dos vers l'avant. Vous avez des genoux, servez-vous en !

 

  • Le choix de votre sommier et de votre matelas est important : le sommier ne doit être ni mou ni dur mais plutôt ferme. Il doit garder une légère empreinte de votre corps.
  • Le choix d'un oreiller est primordial. Il ne doit pas être trop gros ni trop ferme. Il doit pouvoir se placer sous vos épaules et prendre la forme de vos cervicales quand vous êtes sur le dos et doit combler la distance qui sépare votre tête du lit quand vous êtes sur le côté. La positon sur le ventre est à proscrire : elle augmente les cambrures lombaires, diminue les cambrures dorsales et augmente avec en plus une rotation les cambrures cervicales.
  • Diminuez votre stress qui est source de tension sur votre organisme (Cf texte "Action du psychique sur le corps" et DVD auto massage)
  • Sachez enfin mesdames que les talons hauts ne font pas bon ménage avec votre dos. Ça augmente les courbures de votre colonne induisant d'éventuels pincements articulaires.

 

*Étude de l’INPES, Éducation thérapeutique du patient. Modèles, pratiques et évaluation