Vivre en harmonie avec son corps

Qu'est-ce que la thérapie manuelle énergétique ?

La maladie, la douleur, ne sont pas un hasard, mais une accumulation d’une multitude de déséquilibres.

Notre corps a, en effet, une étonnante capacité de mémoire. Il garde la trace de tous nos traumatismes : chutes, faux mouvements, chocs émotionnels, mauvaise hygiène alimentaire, fatigue, stress… sous forme de tensions, de blocages et de déséquilibres énergétiques.

Au départ, l’organisme compense, s’adapte, mais, progressivement, ces désordres s’additionnent et finissent par gêner le fonctionnement des articulations, perturbent l’activité des organes, compriment les vaisseaux sanguins et les nerfs en altérant secondairement notre équilibre biologique (facteur fondamental de la santé).

C’est lorsque nos capacités d’auto-équilibration sont dépassées qu’apparaissent la douleur, la maladie.

La cause initiale des troubles ressentis est souvent très éloignée de la plainte du patient expliquant l’insatisfaction des traitements purement symptomatiques, quelle que soit la méthode utilisée.

La thérapie manuelle énergétique est une technique qui, à l’inverse des traitements symptomatiques, ne s’attarde pas à traiter localement une maladie ou une douleur. Elle repose sur une vision globale du corps humain qui lui permet de remonter à l’origine des différentes perturbations, impliquées dans les pathologies fonctionnelles.

 

Plus qu’une compilation de différentes techniques, l’intérêt de la thérapie manuelle énergétique est d’avoir mis au point une méthode de synthèse des différentes approches pour agir SIMULTANÉMENT sur les désordres osseux, musculaires, viscéraux, énergétiques, réflexes, biologiques et psychiques.

La mise en évidence des liens qui unissent la peau, mais aussi le tissu conjonctif et les muscles à l’ensemble du corps, est fondamentale pour comprendre comment la thérapie manuelle énergétique  met en jeu les mécanismes d’autorégulation du corps.

En effet, tous nos déséquilibres, qu’ils soient d’origine métabolique, énergétique, physique ou psychique, s’inscrivent dans nos tissus sous forme de tensions et, plus particulièrement, sous la forme d’enroulements tissulaires spiralés.

Ces derniers matérialisent les tensions les plus importantes à traiter, mais aussi, les points réflexes et les points d’acupuncture.

 

La thérapie manuelle énergétique a donc pour but de rétablir l’équilibre général du corps.

Elle conjugue des actions articulaires, musculaires et tissulaires associées à la réharmonisation des points d’acupuncture et des points réflexes. Elle procède par mobilisations et stimulations mécaniques et réflexes des tissus.

Elle possède trois niveaux d’actions complémentaires. Deux dimensions s’adressent à la structure, ce sont les dimensions ostéo-articulaires et viscérales d’une part et la dimension myo-fasciale d’autre part. La troisième est une stimulation énergétique et réflexe du corps.

 

a/ Le niveau articulaire

Il vise à libérer la mobilité des os mais aussi des organes en détendant leurs systèmes de maintien  (action sur les capsules, les ligaments et les muscles courts).

b/ Le niveau myo-fascial

Il repose sur la détente des muscles et de leurs enveloppes, les « fascias » (action sur les muscles longs).

 
Les fascias sont des membranes de tissus conjonctifs qui enveloppent et relient entre eux les os, les muscles, les organes, les vaisseaux et les nerfs. Ils sont riches en neuro-récepteurs. Ils ont des fonctions de coordination motrice importantes et participent à l’unité biomécanique du corps.

Ils nous permettent également d’établir un lien entre des désordres viscéraux et ostéo-musculaires, tout en remplissant des fonctions circulatoires et biologiques importantes.

c/ Le niveau cutané

Au niveau cutané, nous avons accès à la dimension énergétique et réflexe. On procède par stimulation des points réflexes et des points d’acupuncture qui mettent en relation la peau et les différentes fonctions du corps.

La dimension énergétique de la thérapie manuelle a pour objectif de rétablir les échanges d’informations circulatoires, nerveuses, énergétiques entre les différentes parties de l’organisme, mais aussi entre nos activités physiques et psychiques.

 

Par la prise en compte de ces différents échanges, la thérapie manuelle énergétique nous amène à dissocier au niveau cutané trois procédés correctifs distincts :                     

  • Energétique général,
  • Energétique chinois,
  • Cutané réflexe

 

Les techniques énergétiques permettent également d'harmoniser l'équilibre entre le corps et l'esprit.

Les séances de thérapie manuelle sont espacées d'au minimum 3 semaines à un mois. Une à deux séances suffisent. Pour les cas difficiles, la troisième séance est souvent nécessaire et espacée d'au moins 1 mois 1/2 de la deuxième.

Ensuite, on accède au côté préventif de la thérapie manuelle qui a pour but d'entretenir " le bon fonctionnement du patient ". A raison de une à deux séances par an, effectuées au printemps et à l'automne, périodes de grandes modifications énergétiques.

Les séances durent en moyenne entre 45 minutes à 1 heure.