Pour prendre rdv : www.sereniweb.fr

Vivre en harmonie avec son corps

Troubles du sommeil

Avez-vous des troubles du sommeil ?

 

L’insomnie chronique touche près de 20 % de la population française. Elle est sévère dans 6 à 9 % des cas. Elle est responsable en France d’une consommation excessive d’hypnotiques et de tranquillisants, qui la place en tête des consommateurs dans les pays développés. Elle entraîne une baisse d’efficacité et de rendement dans le milieu professionnel. Elle est associée à une plus grande fréquence d’arrêts de travail, de consultations médicales et d’hospitalisations.

 

On peut tous passer une mauvaise nuit. Un repas trop copieux avant d’aller au lit, une réunion importante le lendemain, une infection dentaire, des douleurs articulaires ou encore une mauvaise voire une très bonne nouvelle.

 

Les troubles du sommeil sont un symptôme de multiples causes. C'est pour cela que la prise en charge de ce dérèglement doit être multiple :

  • Conseils alimentaires
  • Détente psychique et techniques de relaxation
  • Méthode de lâcher prise
  • Rééquilibrage global de votre organisme pour rétablir l'équilibre entre le corps et l'esprit.

 

 

 

Qu’est-ce que l’insomnie?

 

L’insomnie se définit par un mauvais sommeil qui peut se traduire :

  • par des difficultés d’endormissement,
  • des éveils dans la nuit,
  • et/ou un réveil trop précoce le matin,
  • la sensation d’un sommeil non reposant et non récupérateur

 

Elle s’accompagne obligatoirement d’un retentissement sur la qualité de la journée : fatigue, « nervosité », irritabilité, troubles de la mémoire, difficultés de concentration, humeur fluctuante.

 

 

Que signifie une mauvaise nuit ?

 

Lorsque l’on dort mal une nuit, il y a toujours une cause.

Mauvaise nouvelle qui vous tombe dessus et vous trotte dans la tête sans relâche, douleur pénible qui vous assaille, dîner trop arrosé, chaleur excessive de la chambre… Toutes ces situations ont un point commun : elles relancent les systèmes d’éveil.

Or pour s’endormir, il est nécessaire que les systèmes d’éveil se désactivent progressivement pour laisser la place aux mécanismes du sommeil. Nous avons tous eu des ratés du sommeil de ce genre, et pourtant nous ne sommes pas tous insomniaques.

Plusieurs facteurs vont intervenir pour engendrer une association des troubles : la répétition de la situation éveillante, un terrain particulier, l’existence de maladies associées organiques ou psychiques.

 

 

Des solutions ?

 

En premier lieu, beaucoup de patients ayant des troubles du sommeil passe outre les premiers signes d'endormissement.

Qui n'a jamais ressenti, la nuit arrivant, une légère envie de dormir, la tête lourde avec des bâillements successifs tout cela pendant 5 minutes ?

C'est votre organisme qui vous dit : " Maintenant il faut dormir ! "

 

Malheureusement, nous passons outre ce message et continuons à être actif et dépassons cette phase d'endormissement. Alors il faut attendre la phase suivante qui intervient 1h30 à 2 heures plus tard.

Petit à petit, vous modifiez ainsi vos rythmes de sommeil ce qui induit des difficultés d'endormissement ainsi que des réveils nocturnes.

 

Il faut donc, encore une fois, être à l'écoute de son organisme pour conserver cet équilibre sommeil/éveil primordial à une bonne santé. Quand les signes d'endormissement sont là, il faut éteindre la lumière ....

 

 

 

Pour votre alimentation du soir :

 

  • Préférez les aliments alcalinisants (légumes)
  • Évitez le sucre après 17h car il entretient l'activité de votre organisme
  • Votre dîner doit être léger et surtout à distance de la nuit permettant ainsi de dépenser les calories ingérées
  • Évitez soda, café, boisson énergisante
  • Évitez de consommer de la viande ou alors maigre.

 

 

 

Pour votre détente :

 

Au moment de vous endormir, vous pouvez sur une feuille de papier, située sur votre table de chevet, écrire tout ce qui vous a tracassé au cours de la journée passée et tout ce que vous envisagez de faire le lendemain : cela permet de vider votre esprit, savoir que vous n'oublierez rien car c'est écrit. Votre organisme peut ainsi se détendre et créer de l'énergie qu'il utilisera le lendemain.

 

Vous pouvez aussi commander sur le site laboratoire-lescuyer.com les produits CALMISTRESS,1 gélule matin et soir pendant un mois et SOMNUSIA, 2 gélules une heure avant de s'endormir.

 

 

 

Vous pouvez mettre en place aussi un exercice de relaxation :

 

Quand vous êtes allongé et prêt à vous endormir, placez-vous sur le dos, les yeux fermés et prenez conscience de tous les appuis de votre corps sur le lit en partant des talons et en remontant jusqu'à la tête (ne pas oublier les membres supérieurs).

Ensuite, tout en respirant normalement et profondément, mettez en place successivement ces exercices :

 

1- Contractez très fort le membre inférieur gauche, sans oublier le fessier gauche, en remontant votre pointe du pied vers la tête. ATTENTION LE RESTE DU CORPS RESTE DÉTENDU et on respire normalement.

2- Contractez très fort le membre supérieur droit, sans oublier de serrer le poing le plus fort possible. ATTENTION LE RESTE DU CORPS RESTE DÉTENDU et on respire normalement.

3- Contractez très fort le membre supérieur gauche, sans oublier de serrer le poing le plus fort possible. ATTENTION LE RESTE DU CORPS RESTE DÉTENDU et on respire normalement.

4- Contractez très fort le membre inférieur droit, sans oublier le fessier droit, en remontant votre pointe du pied vers la tête. ATTENTION LE RESTE DU CORPS RESTE DÉTENDU et on respire normalement.

5- Enfin prenez une grande inspiration puis une apnée en contractant tout votre corps des pieds à la tête sans oublier les membres supérieurs.

 

Ensuite, énumérez à nouveau les appuis du corps sur le lit en respirant profondément avec les yeux fermés.

 

Cet exercice permet de détendre tous les muscles de votre organisme et de détendre les centres psychiques, vous plaçant ainsi dans les meilleures conditions possibles à l'endormissement.

 

 

 

Mise en place d'une rééquilibration de votre organisme :

 

Si toutes ces méthodes mises en place ne suffisent pas à réguler vos sommeil, n'hésitez pas à me consulter pour que l'on lève les tensions de votre organisme responsables de vos troubles.

En effet, plusieurs techniques peuvent être effectuées pour réguler votre organisme et rétablir l'équilibre entre le corps et l'esprit :

  •  Rééquilibration du système énergétique par une action sur les points d'acupuncture.
  • Techniques ostéopathiques pour travailler l'axe cranio-sacré permettant une détente du système neuro-végétatif responsable du rythme éveil-sommeil.
  • Techniques ostéopathiques crâniennes.
  • Détente du système viscéral en particulier la rate (gestion du sommeil).